Qu’est-ce qu’un tableau végétal ? Ce n’est pas un tableau de peinture, mais un cadre ornementé par des véritables plantes ou artificiel comme le cas d’un tableau végétal artificiel. Il faut dire que la mise en place et l’entretien d’un tableau naturels sont bien plus difficiles qu’un tableau végétal artificiel.

Tableau végétal : Fixez le pot dans le feutre

Le tableau végétal est la version en miniature de ce qu’on appelle, mur végétal. Leur fonctionnement repose donc sur le même principe. À savoir, la plantation de quelques espèces végétales sur un support verticale plane. Les tableaux végétaux peuvent être placés à l’intérieur comme à l’extérieur d’une maison. Il donne une esthétique particulière à la maison et offre un cadre naturel qui peut séduire plus d’une personne sur deux. Ils peuvent aussi servir de décors pour les chalets et autres espaces d’apaisement.

Pour commencer, il faut d’abord fixer sur le mur les supports pour recevoir le pot de la plante. Il faut par ailleurs prévoir un petit système d’irrigation qui va permettre d’évacuer l’eau et le partager pour toute la plante. Il faut placer la mèche d’irrigation de façon à ce qu’elle soit débordée au contact du feutre. Insérez ensuite la plante et placez le pot dans les supports.

Tableau végétal : Accrocher le tableau au mur

Une fois le tableau végétal réalisé, il ne reste plus qu’à accrocher le tableau sur le mur. Pour cela, il faut fixer une pause cadre sur le mur. Les pauses cadres en forme de triangle sont très populaires. Ils sont faciles à fixer, demande un minimum d’effort et de main d’œuvre pour le fixer. Pour le fixer, on perce des trous dans le mur avec un presseur, tout en faisant attention de mesurer les intervalles de fixation avec la cheville. Il ne reste plus qu’à placer la cheville et le tableau végétal est fini

Tableau végétal : Entretenir le tableau

Il est toujours important de faire l’entretien des plantes. En effet, il est important d’arroser périodiquement la plante aux cas où c’est une plante qui a besoin de beaucoup d’eau. En parlant des choix des plantes, il faut aussi éviter de mettre sur un même tableau des plantes qui supporte la lumière et celles qui ne supportent pas. Il faut aussi prévoir d’étendre le tableau au cas où la plante est grimpante, qui sait, peut-être que cela va s’accroitre jusqu’à devenir un mur végétal.