Comment fonctionne l’achat immobilier en vefa ?

Depuis des décennies, la pierre représente le placement préféré des Français. Il est vrai que la valeur d’un bien immobilier tend à augmenter au fil des années. De plus, il est possible de le transmettre de génération en génération sans problème. Et en cas de difficultés financières soudaines, on peut mettre le bien en vente rapidement afin d’obtenir des liquidités. Sans oublier que les promoteurs permettent d’acheter le bien sur plan, avant même qu’il soit achevé.

Qu’est-ce qu’un achat immobilier en VEFA ?

On peut définir la vente en état de futur achèvement (VEFA) comme un contrat entre un promoteur et un acheteur. Le premier s’engage à livrer un bien immobilier au second lorsque de celui-ci sera achevé. Quant au second, il choisit d’acheter le bien en se basant uniquement sur des plans et des documents descriptifs. C’est pourquoi cette démarche est également appelée achat sur plan. Quels sont les avantages apportés par cette solution ? Ce sont surtout les primo-accédants qui sont séduits par la simplicité de la vefa. Il est vrai que le coût initial est plus conséquent par rapport à celui d’un investissement dans l’immobilier ancien.

Toutefois, vous avez le privilège d’échelonner vos règlements. À ce sujet, si le financement du projet se fait par le biais d’un emprunt bancaire, à mesure que les travaux avancent, la banque va débloquer l’enveloppe de crédit  correspondant. En outre, l’achat immobilier sur plan vous permet de réduire les frais de notaire. En effet, ces derniers vont descendre à 4 % contre 8 % pour un bien immobilier ancien. De plus, il est possible de bénéficier d’avantages fiscaux si le bien en question est destiné à être mis en location. On peut prendre exemple la loi Pinel qui est accessible sous certaines conditions. Enfin, si vous êtes un primo-accédant, vous pouvez obtenir des aides financières telles que le prêt immobilier à taux zéro. De plus amples détails vous sont donnés en accédant à www.my-invest.immo.

 Les principales étapes de ce genre d’acquisition immobilière

Pour rappel, l’achat en vefa se déroule directement entre l’acquéreur et le promoteur immobilier. En premier lieu, les deux parties doivent signer le contrat de réservation vefa qui est également appelé contrat préliminaire. La signature de ce document est facultative. Cependant, elle est recommandée puisqu’elle vous permet de réserver le logement qui vous fait craquer. Ce contrat vefa doit préciser le prix de vente du bien ainsi que le descriptif de ce dernier. L’échéancier des appels de fonds, le détail des plans ainsi que la surface et la situation du logement au sein de l’immeuble doivent également figurer dans ce document.

La seconde étape de l’achat vefa est la signature de l’acte authentique de vente. La présence d’un notaire est indispensable au moment de cette signature. D’autre part, ce document doit indiquer la date d’achèvement et le mois de livraison, le prix du logement et les modalités de paiement. L’acte de vente inclut aussi l’organisme bancaire qui va garantir l’achèvement ainsi que la description détaillée et exacte du logement en cours de construction. Enfin, la dernière étape est l’échelonnement des paiements. Cet échelonnement dépend étroitement de l’avancement de travaux. Il correspond à 35 % quand les fondations sont terminées. Ensuite, il va augmenter à 70 % à la mise hors de l’eau et à 95 % à l’achèvement du bâtiment. Ensuite, il sera de 100 % lorsque le logement est livré.

Comment éviter les pièges éventuels ?

Acheter un logement neuf en VEFA peut a priori ne présenter que des avantages. Pourtant, il y a certains pièges qu’il faut savoir éviter. En premier lieu, vous devez éviter de vous précipiter. Afin d’éviter les mauvaises surprises, il est important de vérifier certains points. Avant de signer un quelconque document, il est recommandé de vous rendre sur terrain afin de connaître l’environnement de la construction. Cela vous permet en même temps de vous familiariser avec le quartier et de découvrir les commodités des environs.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier de demander plus de précisions concernant le bien en question. En même temps, vous devez vous assurer que vous avez affaire à un promoteur sérieux. Le fait qu’il soit expérimenté et qu’il appartienne à un grand groupe constitue un atout indéniable. Enfin, vous devez prendre le temps de bien lire et de comprendre les termes du contrat de réservation.