Concours Geipi polytech : guide pratique

Le concours Geipi polytech a existé depuis maintenant 10 ans. Il est ouvert à tous les élèves en classe de terminal scientifique, STI2D et STL (spécialité SPCL) ainsi qu’à ceux qui ont décroché leur bac dans les mêmes séries. Compte tenu de la réputation des écoles membre, le nombre des inscrits ne cesse d’augmenter chaque année. Pour cette année 2021, on recense plus de 21 700 candidats contre 21 521 l’année dernière. Comme la concurrence est rude, il va falloir se préparer et recueillir toutes les informations nécessaires afin de multiplier ses chances de réussite.

A quoi consiste le concours Geipi polytech ?

Le concours Geipi polytech s’adresse particulièrement aux élèves ayant suivi une filière générale ou technologique avec spécialisation scientifique depuis la classe de première. Le but principal du concours est de donner aux nouveaux bacheliers ainsi qu’aux élèves du terminal, une occasion de poursuivre leurs études dans des écoles d’ingénieur de grande renommée. Aujourd’hui, 34 écoles ouvrent leurs portes aux candidats désirant décrocher un diplôme d’ingénieur reconnu par la commission des titres d’ingénieur.

Grâce à un large choix de formation, les candidats ont la possibilité de suivre les études qui correspondent à leurs aspirations et réaliser leurs ambitions. Que vous soyez issu de la filière générale ou technologique, vous pouvez trouver des formations appropriées. Vous avez par exemple l’agroalimentaire, le bâtiment, l’électronique, l’informatique, la santé et biomédical ou encore l’automobile et transports.

Notons que pour cette année, les écoles proposent 3538 places pour les élèves de Terminal générale contre 218 places pour ceux de la filière technologique. Si vous avez obtenu votre bac scientifique, STI2D ou STL l’année dernière, vous pouvez aussi candidater au concours Geipi polytech de cette année. Vous pouvez trouver sur www.lescoursduparnasse.com, la répartition exacte des places pour chaque école.

On remarque une hausse croissante du nombre des candidats au fil des années. En 2020 par exemple, on enregistre une hausse de 6 % pour la filière scientifique contre 8 % pour ceux issus de STI2D ou STL. En ce qui concerne le taux réussite concours geipi polytech, il est de 16 % pour les candidats en Bac scientifique contre 25 % pour ceux de la filière STI2D ou STL. En faisant preuve de rigueur dans votre préparation, vous avez toutes les chances de réussir.

Comment s’effectue l’inscription au concours Geipi Polytech ?

Pour pouvoir s’inscrire au concours Geipi Polytech, il faut être inscrit en classe de terminal générale ou technologique au sein d’un lycée français au moment de l’inscription. Pour les candidats à l’étranger, l’établissement doit être homologué par l’AEFE ou agence pour l’enseignement français à l’étranger. Les conditions sont identiques pour les bacheliers de l’année 2020. L’inscription s’effectue directement et exclusivement par Internet le 20 janvier 2021 jusqu’au 11 mars 2021 inclus. Pour cela, il faut passer par « Parcoursup ». Il s’agit d’une plateforme créée depuis 2018 dont le but est de guider les élèves désirant poursuivre leurs études dans les écoles supérieures après le bac. Parcoursup vient ainsi succéder à l’APB ou Admission post bac. Durant l’inscription, vous pouvez choisir l’orientation ainsi que les établissements que vous voulez intégrer.

En ce qui concerne le frais d’inscription, il est fixé à 60 €. Ce montant reste le même peu importe le nombre d’écoles sélectionnées. Pour les boursiers, l’inscription est entièrement gratuite. Il faut toutefois bien vérifier vos informations avant de valider l’enregistrement, car les frais ne sont pas remboursables. Le payement peut s’effectuer par chèque en faveur du service concours Geipi Polytech ou tout simplement en ligne.

Le déroulement du concours Geipi Polytech 

Les modalités du concours varient selon les candidats et le type de filière. Néanmoins, chaque dossier doit toujours faire l’objet d’une étude préalable. Certains candidats passent uniquement par l’entretien de motivation, tandis que d’autres seront départagés par l’épreuve écrite. Autrement dit, vous avez plus de chance si vos notes antérieures sont satisfaisantes, voire excellentes.

Les titulaires de bac général

Après étude du dossier, les meilleurs candidats passeront immédiatement par l’entretien de motivation qui dure environ 25 minutes. Pour cela, vous devez avoir au moins une moyenne de 15. Les jurys prendront en considération les notes obtenues en première et terminal sur les matières comme la mathématique, la physique chimie, l’anglais ainsi que le bac français. A cela, s’ajoute la note de la 2ème spécialité scientifique en terminal.

Les autres candidats passeront l’épreuve écrite composée d’un sujet de mathématique ainsi qu’un autre sujet scientifique au choix comme la physique chimie, science de l’ingénieur, numérique et sciences informatiques ou SVT

Les titulaires de bac technologique

Il n’y pas d’épreuve écrite, mais tout se joue lors de l’étude de dossier. Ainsi, les candidats dont les notes sont jugées insuffisantes ne sont pas convoqués. L’étude portera essentiellement sur les notes de mathématique et physique chimie obtenues en première et en terminal, les notes du bac de français ainsi que la note d’anglais en terminal.

La préparation au concours Geipi polytech          

Compte tenu de la concurrence, la préparation concours Geipi polytech doit s’effectuer rigoureusement. Les annales ainsi que les témoignages des étudiants qui ont déjà participé au concours peuvent vous aider dans votre préparation. Vous pouvez aussi profiter des journées portes ouvertes qui sont souvent organisées par les différentes écoles concernés par le concours. Il est important de signaler que lors de l’entretien de motivation, les questions sont très vastes. Elles peuvent toucher votre personnalité, vos centres d’intérêts, votre parcours scolaire, voire même des questions sur l’actualité. Vous devez par conséquent, bien vous préparer.

Pour les épreuves écrites, soyez bien organisé, ne négligez aucune matière et apportez un soin particulier à votre qualité rédactionnelle. L’entraînement est indispensable pour réussir.