Les différentes formations menant aux métiers du transport et de la logistique

Les formations professionnalisantes sont nombreuses et diversifiées aujourd’hui. Ces dernières touchent d’innombrables domaines comme le tourisme, l’hôtellerie, l’enseignement. Le domaine du transport et de la logistique fait également partie des cursus proposés par les différentes institutions de formation. Les diplômes délivrés vont d’une certification académique professionnelle aux diplômes autorisant à l’enseignement de niveau supérieur. Pour mieux choisir le parcours à suivre, l’idéal est de bénéficier de revoir les offres de formation existante.

La logistique relative au transport de marchandises

Deux formations diplômantes s’offrent aux personnes voulant obtenir un baccalauréat professionnel ou un Certificat d’Aptitude Professionnel (CAP) en logistique. Ces programmes sont destinés à ceux qui souhaitent travailler en tant que responsable de magasin ou précurseur de commande. Des parcours de formation logistique comme la gestion du transport et de la logistique débouchent sur des métiers comme celui d’un assistant en ressources humaines, gestionnaire de stock, responsable du personnel, agent de transit ou encore expert répartiteur.

Il faut savoir que des déclarants en douane sont issus de ces types de formation. À la clé de cette dernière, un BTS ou un DUT sont octroyés par l’établissement. Les techniciens supérieurs en commerce international peuvent accéder directement à cette formation sans classe préparatoire, comme pour les autres diplômes.

D’autres cursus dans ce domaine sont dédiés à la distribution et à l’achat. Une licence professionnelle conclut ce parcours, mais un master spécialisé en management est proposé par la formation chaîne logistique et peut servir d’alternative notamment pour continuer les études de premier cycle académique. La plupart des écoles de commerce internationales proposent ce master. Pour trouver une formation, consultez un site comme www.dialogis.fr.

 Métier du transport : formation pour les emprunteurs de voies routières et ferroviaires

Une formation transport routier n’exige pas toujours un diplôme universitaire comme certains cursus. Même sans le bac, des formations qui débouchent sur la profession de transporteur sont accessibles. D’ailleurs, la préparation au certificat d’aptitude professionnelle est accessible sans un premier diplôme universitaire. Le candidat est ainsi éligible aux métiers de transporteur public, de conducteur de poids lourd, d’agent d’accueil en gare, de livreur ou encore de transporteur de marchandise grâce au CAP.

Ces professions sont également accessibles pour les détenteurs de titres professionnels ou encore d’un baccalauréat spécialisé en transport routier de marchandise. Les formations se concentrent spécialement sur la conduite de véhicule, mais les différents types de permis de conduire peuvent également être préparés par leur intermédiaire.

Quant au transport ferroviaire, il est logique que les conducteurs de RER, de train et de métro exigent le suivi de formations spécifiques étant donné les compétences nécessaires à leur pratique. Il en est de même pour les responsables de gare ferroviaire et les aiguilleurs de rail qui doivent suivre une formation logistique et transport simultanément pour réaliser sans problème les tâches à réaliser.

Deux possibilités s’offrent aux personnes voulant travailler dans le domaine du transport ferroviaire. La première est la formation en alternance qui jongle entre les heures de travail et de formation. Bien entendu, cette option s’offre à ceux qui ont été recrutés par une entité qui accepte cette méthode d’apprentissage. La deuxième option consiste à suivre une formation avant même de postuler à une offre afin d’obtenir les qualifications nécessaires au futur métier. À l’issue de cet apprentissage, un CAP ou encore un DTS est délivré, fréquemment après l’obtention d’une attestation de stage ou de contrat d’embauche venant d’une entreprise.

Les formations dédiées aux métiers du transport aérien et maritime

Le premier travail qui vient à l’esprit en parlant de transport aérien est celui d’un pilote d’avion. Il est obligatoire d’avoir au moins un DTS pour demander à suivre un parcours formant des pilotes. L’aviation civile et militaire ainsi que différentes compagnies de transport aériennes proposent des cursus de ce type. Quant au métier d’hôtesse de l’air et de steward, la formation exige le baccalauréat et la maitrise d’anglais, surtout à l’oral.

Des institutions forment également des responsables de la sécurité logistique aéronautique comme les contrôleurs. Certes, presque toutes les formations liées au transport aérien exigent la pratique de la langue anglaise, la soumission à un test d’aptitude physique et logiquement, d’une visite médicale.

Pour les formations concernant le transport maritime, des centres dédiés se spécialisent dans le modelage de marins. Les cursus proposant un bac professionnel dédié au transport fluvial quant à elles, forment des bateliers. Certains programmes (professionnels électromécaniciens marins par exemple) permettent d’exercer sur mer que sur la terre. Le métier de gestionnaires des entités maritimes est connu pour cette flexibilité de la zone de travail.