Chaque année, des millions d’enfants voient le jour dans le monde. Afin que leur développement et leur survie se fassent correctement, les nourrissons doivent être pris en charge et soignés, cela peut être par les parents, mais aussi par des personnes extérieures. Cela a donc permis l’apparition de nouveaux métiers liés à ce domaine. Celui d’auxiliaire de puériculture en est un exemple parfait, car il aura pour objectif de soigner et de s’occuper des enfants en bas âge. Découvrir les motivations qui poussent à réaliser ce métier devient nécessaire dans ce contexte.

Qu’est-ce qu’un auxiliaire de puériculture ?

En premier lieu, il est important de savoir ce qu’est un auxiliaire de puériculture. C’est une personne spécialisée dans le domaine de la maternité et des soins concernant les bébés en bas âges ou les nourrissons. En effet, les parents peuvent parfois être sujets à des débordements, et dans ces cas-là ils pourront faire appel à un auxiliaire de puériculture pour s’occuper de leur nouveau-né.

Outre l’intervention directe, il pourra aussi donner différents conseils et astuces afin que le bébé puisse s’épanouir correctement, cela peut être lié à son sommeil, à son hygiène ou à sa façon de manger. En d’autres termes, l’auxiliaire de puériculture sera une personne dont le principal objectif est de répondre aux différents besoins de l’enfant. Selon le cas qu’il doit traiter, il pourra travailler avec d’autres personnes spécialisées en santé et en petite enfance.

Généralement, le métier sera exercé dans des hôpitaux afin de prendre en charge les nourrissons dès leurs naissances. Cependant, il peut aussi se trouver dans des maternités ou même chez des particuliers afin de créer un programme adapté à ces derniers. Pour des informations plus détaillées sur le sujet, veillez cliquez ici.

Les tâches missions d’un auxiliaire de puériculture

Afin de mener à bien son travail, l’auxiliaire de puériculture devra accomplir  plusieurs missions. Comme il travaille dans le milieu de la maternité et de la petite enfance, il devra donc s’occuper de l’accueil des jeunes enfants afin de s’occuper de leurs activités physiques et cérébrales. Il tient donc une place importante dans le développement et l’apprentissage des enfants. Il devra aussi être apte à aider n’importe quel enfant qu’il soit petit, âgé, normal ou handicapé. Son bon sens du relationnel permettra de favoriser l’épanouissement intellectuel de chacun.

Dans le cas des nourrissons. L’auxiliaire devra substituer la place des parents afin d’alléger ces derniers et de leurs libérer du temps. Ainsi, il pourra s’occuper du changement des couches, du lavement, et même de la nutrition du nourrisson. Il prend une part active dans la réalisation des soins et des activités d’éveil du bébé. Selon les volontés des parents ou du médecin, il pourra aussi être aux côtés de la sagefemme lors de l’accouchement afin d’offrir de l’aide si besoin.  

Enfin, l’auxiliaire pourra offrir les différents soins à la maman et pourra l’assister pour ses tâches telles que l’allaitement, il veillera à la propreté du matériel médical et exécutera les gardes de nuits si nécessaire.

Les motivations du métier

Plusieurs motivations peuvent pousser à la réalisation du métier d’auxiliaire de puériculture. C’est d’abord un métier qui permet de travailler et de s’enrichir grâce à l’expérience des autres professionnels. Par ailleurs, c’est un travail idéal pour les personnes qui adorent les enfants, car vous serez toujours en contact direct avec eux.

C’est aussi une manière d’être sur le terrain et d’accompagner les plus petits dans leurs initiations et leurs découvertes de la vie, vous pourrez aussi utiliser votre imagination pour divertir, informer et éduquer les enfants. Dans cet ordre, c’est un métier qui tient un rôle important, car il met en œuvre l’évolution et l’épanouissement. L’auxiliaire de puériculture ne cesse jamais d’apprendre et de lié contact avec de nouvelles familles, de nouveaux parents, et de nouveaux enfants. Concernant l’aspect financier, les rémunérations restent intéressantes même si vous êtes en début de carrière.

Les qualités requises pour devenir auxiliaire de puériculture

Afin d’être éligible à l’emploi d’auxiliaire de puériculture, il faudra posséder quelques qualités. Les qualités humaines sont très importantes, ainsi il faudra que vous soyez à l’écoute et empathique pour pouvoir analyser et résoudre au mieux les problèmes des enfants et des parents. Une forte disponibilité sera aussi requise, car vos services peuvent être sollicités à toute heure, cela peut être pour aider les parents, pour soigner ou nourrir l’enfant.

Dans cet ordre, la patience sera aussi utile, car pour faciliter les apprentissages ludiques des bébés il faudra prendre le temps qu’il faut et ne pas se presser. Enfin, il faudra avoir un excellent sens du relationnel ainsi que des communications fluides et précises afin de tisser rapidement des liens de confiance.

Au niveau professionnel, il vous faudra suivre une formation spécialisée dans le domaine ou posséder un DE en auxiliaire de puériculture. Vous pouvez réaliser la formation sur une durée d’une année afin d’en ressortir avec un diplôme d’État. Pour parfaire votre expérience, vous pourrez effectuer différents stages. Une fois le diplôme en votre possession, vous pourrez commencer à exercer votre travail dans différents endroits tels que des maternités, des services de pédiatrie, des hôpitaux, des crèches et même chez des particuliers.