Adaptée aux jeunes conducteurs : tout savoir sur l’assurance voiture pour jeunes

jeunes conducteurs

Publié le : 28 février 20235 mins de lecture

Les usagers de la route ne sont pas à l’abri d’un accident. Pour se couvrir efficacement, ils doivent contracter une assurance. Les agences spécialisées proposent à leurs clients différentes prestations, notamment pour les jeunes conducteurs. Que signifie ce terme ? Que couvre ce type de contrat ? Réponses.

Qu’est-ce qu’un jeune conducteur ?

L’assurance auto jeune conducteur est l’un des services proposés par les assureurs. Cependant, qui sont réellement les jeunes conducteurs ? Généralement, ce terme concerne les personnes ayant un permis probatoire. Il touche donc les adolescents ayant le droit de conduire depuis les 3 dernières années, soit 2 ans après avoir réussi la conduite accompagnée.

Cette appellation concerne aussi différents profils. Elle est donnée à toute personne n’ayant jamais pris une assurance auto à son nom ou qui a est considérée comme un conducteur secondaire dans le contrat d’un tiers. De même, une personne n’ayant pas conduit pendant plus de 3 ans d’affilée est catégorisée comme un jeune conducteur.

Si vous êtes un usager de la route, mais que vous utilisez un véhicule de fonction, sachez que vous entrez également la catégorie des jeunes conducteurs. Cela tient au fait que la voiture est assurée au nom de votre entreprise et pas au vôtre. Enfin, toute personne dont le permis a été supprimé est également considérée comme un jeune conducteur. Après un retrait de permis, vous devez attendre au moins 3 ans avant de repasser l’examen de conduite. Ce délai est pris en compte par les assureurs qui vous considèrent comme un novice.

Si votre profil correspond à l’une des descriptions mentionnées précédemment, vous devez absolument souscrire une assurance jeune conducteur.

À parcourir aussi : Astuces pour s'assurer à prix pas cher après avoir été résilié pour non paiement

Quelles sont les assurances proposées un jeune conducteur ?

Tout usager de la route doit légalement avoir une assurance. Les jeunes conducteurs ne font pas exception. Diverses formules sont à leur disposition selon leur profil et leurs besoins. Toutefois, ils doivent disposer au moins de l’assurance au tiers. C’est la formule la plus basique. Elle leur offre des garanties en cas de dommages physiques ou matériels dus à un accident responsable avec un tiers.

Les nouveaux conducteurs souhaitant profiter de plus de garanties choisissent l’assurance au tiers étendu. Outre le dédommagement en cas d’accident, elle propose également d’autres avantages comme les garanties bris de glace, vol ou incendie.

Si vous n’avez pas conduit depuis plus de 3 ans ou que vous devez repasser le permis suite à une annulation de ce dernier, vous pouvez avoir besoin de plus de couvertures. En tant que jeune conducteur, vous devez donc prendre un contrat plus complet. Une assurance tous risques vous conviendra parfaitement. Elle combine les avantages des assurances au tiers et au tiers étendu. Ainsi, si vous devez déclarer un sinistre, vous disposerez de conditions d’indemnisation intéressantes selon les termes de votre contrat.

Que faut-il savoir sur l’assurance jeune conducteur ?

L’assurance auto jeune conducteur est nécessaire pour ceux qui viennent d’avoir le permis, qui l’ont récupéré suite à une annulation ou ceux qui n’ont jamais souscrit d’assurance en leur nom propre. Toutefois, sachez que ce type de contrat est soumis à quelques conditions.

En effet, les nouveaux automobilistes font l’objet d’une surprime lors de l’établissement de leur contrat. Cette dernière peut atteindre 100 % de la prime initiale lors de la première année. Néanmoins, la surprime peut être réduite chaque année si vous n’êtes pas responsable d’un accident entretemps. Ainsi, pour votre deuxième année de conduite, vous ne payerez que 50 %. Pour la troisième année sans accident, vous ne verserez que 25 %. Si vous atteignez la quatrième année sans le moindre sinistre responsable, la surprime est annulée.

Sachez aussi qu’après la période probatoire de 3 ans, vous pouvez bénéficier d’un bonus pour votre assurance auto. Il vous permet de payer moins cher votre prime d’assurance.

Quel est le prix d’une assurance jeune conducteur ?

Si une assurance auto jeune conducteur fait l’objet d’une surprime, quel serait le coût moyen d’un contrat ? Pour rappel, le tarif d’une assurance auto dépend du profil de l’automobiliste, mais aussi du modèle de la voiture, de sa motorisation, de sa puissance, etc. Les garanties spécifiques à inclure dans le contrat influent également sur son prix. En tenant compte de la surprime, une assurance jeune conducteur compte donc en moyenne 1 200 euros.

Bien sûr, ce tarif varie en fonction de la compagnie d’assurance. Vous pouvez trouver des contrats d’une valeur de 1 000 à 1 500 euros selon vos besoins. Pour dépenser moins, recourez aux comparateurs d’assurance. Il vous indique divers sites comme lolivier.fr qui proposent des prix adaptés aux nouveaux conducteurs.


Plan du site