Le fonctionnement de l’assurance obsèques est assez simple. Toutes les transactions (souscription et paiement) peuvent être effectuées directement en ligne. Il est important de bien connaître les différentes options et possibilités qui s’offrent à vous avant de souscrire. Après avoir pris une décision, vient maintenant l’étape de l’abonnement. Le contrat d’assurance obsèques est un contrat d’assurance individuel ou collectif dont l’objet principal est de financer les obsèques de l’assuré.

Quand faire une souscription ?

Avant d’entrer dans les détails, il faut savoir que l’assurance obsèques se décline en deux types de contrats à savoir le contrat d’investissement et le contrat de service. Voici les principaux points de repère pour comprendre le fonctionnement de la convention obsèques.

Votre âge est l’un des éléments à considérer lorsque vous souhaitez souscrire une assurance obsèques. Dans la plupart des cas se posent la question de l’obtention d’un contrat obsèques entre 50 et 55 ans, même si certains contrats sont possibles à souscrire avant cet âge.

Dans cette tranche d’âge, le souscripteur dispose généralement d’un revenu régulier qui permet de payer la prime, car il est toujours en activité professionnelle. Les personnes âgées de 60 ans et jusqu’à 65 ans peuvent toujours bénéficier d’un bonus périodique étalé sur 10 ou 15 ans, ce qui permet une certaine flexibilité. À partir de 70 ans, le choix de paiement de la prime de l’abonné sera plus limité.

Assurances obsèques pour plus de 80 ans ?

L’assurance obsèques vie parait être le contrat le plus ajusté aux individus de plus de 80 ans. Selon les termes de cette convention, le participant s’engage à payer mensuellement, trimestriellement, semestriellement ou annuellement jusqu’à son décès. Lors de la demande d’assurance, la compagnie détermine le montant des primes à payer en fonction de la périodicité choisie. La détermination du montant est généralement liée à l’âge du bénéficiaire et au montant du capital qu’il espère assurer. Cette somme sera versée au moment du décès et servira à payer les frais funéraires.

Par rapport à d’autres formes de financement, l’assurance-vie funéraire permet au souscripteur de payer des primes relativement faibles. Cependant, la rente viagère est accidentelle, ce qui rend la durée du contrat funéraire discutable. Par conséquent, le montant des primes versées peut dépasser le montant du capital prévu dans le contrat d’assurance obsèques. Dans ce cas, l’abonné paiera plus que le financement de ses obsèques. Ces éléments indiquent qu’il est important de comparer les devis avant de s’inscrire. Pour plus de commodité, n’hésitez pas à utiliser un comparateur de prévoyance obsèques en ligne et demander des offres gratuites.

Assurance obsèques sans questionnaire de santé et sans délai de carence

Dans la grande majorité des cas, l’assurance obsèques comporte une clause de délai de carence. Cette période, qui peut aller de 1 à 2 ans selon les contrats, empêche le remboursement du capital garanti au contrat obsèques si le décès est causé par un suicide ou une maladie. Ainsi, plusieurs opérateurs proposent des assurances obsèques sans questionnaire de santé. Dans la grande majorité des cas, aucun questionnaire ni formalité médicale ne sont requis.

Pour la souscription d’un contrat de services funéraires, le bénéficiaire sera le plus souvent une agence funéraire. Dans le cas d’un contrat de capital, le souscripteur peut choisir un membre proche de sa famille. Il n’est pas recommandé de choisir une personne éloignée ou une personne à mobilité limitée.

Pour votre information, gardez à l’esprit que le contrat de capital contient une clause permettant d’identifier les bénéficiaires de premier et deuxième niveau. Il est important de noter que vous pouvez changer de bénéficiaire à tout moment en cours de contrat en adressant une lettre recommandée avec accusé de réception à la compagnie d’assurance.