Comment savoir si un site Internet est fiable ? 5 conseils avisés

site internet

Publié le : 16 février 20235 mins de lecture

Plusieurs rapports officiels mettent en avant une forte augmentation des cyberattaques. Elles concernent aussi bien les particuliers que les professionnels, tous secteurs d’activité confondus. Dans un tel contexte, nombreux sont les internautes à douter lorsqu’ils désirent communiquer des informations personnelles ou bancaires. Il existe pourtant des astuces qui vous aideront à identifier un site Internet douteux. Pour connaître les plus efficaces d’entre elles, veuillez prendre connaissance du texte ci-dessous.

Prendre des renseignements au sujet du e-commerçant

Comment savoir si un site est fiable ? C’est la question que devrait se poser tout internaute lorsqu’il se connecte à une nouvelle plate-forme. Les pirates informatiques n’hésitent pas en effet à imiter les sites les plus fréquentés afin de détourner des informations personnelles et/ou bancaires. Ces contrefaçons sont devenues aujourd’hui tellement ressemblantes aux originaux qu’il devient difficile de les repérer.

D’autres personnes malintentionnées ont même l’audace d’inventer des sociétés fictives. Le client passe alors commande et verse le règlement. Bien évidemment, il ne recevra jamais la marchandise et n’aura aucune possibilité de réclamation ou de remboursement ! Il existe heureusement une méthode permettant de se prémunir d’un tel risque. Plusieurs outils sont en effet à votre disposition pour mieux connaître le vendeur. Parmi les plus pertinents figurent notamment le plus célèbre des moteurs de recherche, Google. Plusieurs organismes officiels (dont la DGCCRF, Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) recommandent ainsi d’y saisir le nom de l’entreprise ou de la marque présente sur le site douteux. Pour affiner les résultats fournis, n’hésitez pas à lancer une seconde requête suivie du mot-clé « arnaque ».

À parcourir aussi : Guide high tech informatique et mobile en ligne

Ne jamais céder aux offres trop alléchantes

On a coutume de dire qu’il est préférable de se méfier des offres trop alléchantes et c’est encore plus vrai pour les achats en ligne. Il n’est pas rare de trouver sur des sites frauduleux des équipements de haute technologie proposés pour un euro seulement !

Commencez par faire le tour des sites concurrents vendant également le produit concerné. Si vous n’y trouvez pas de promotion similaire, ne concrétisez pas la transaction et passez votre chemin. Veuillez aussi lire avec attention les descriptions des produits. Si vous y constatez de trop fréquentes fautes d’orthographe et de grammaire, restez sur vos gardes.

Vérifier attentivement l’adresse

Vérifier un e-commerce passe aussi par une analyse minutieuse de l’adresse Internet du site. On parle alors plus précisément d’URL (« Uniform Resource Locator », que l’on pourrait traduire en français par « localisateur uniforme de ressource »). Bien que l’on y prête rarement attention, celle-ci est constamment devant vos yeux lorsque vous surfez. Elle figure en effet dans la barre d’adresse de votre navigateur, que vous vous connectiez depuis un appareil mobile ou un ordinateur.

Les pirates informatiques n’hésitent pas à s’inspirer des URL des sites les plus connus du monde pour usurper les internautes peu attentifs. Comme deux sites ne peuvent avoir la même URL, seul un léger détail peut parfois varier, rendant délicate une telle vérification. Rassurez-vous des outils ont été développés pour assurer ce travail. Au moindre doute, connectez-vous à une plate-forme américaine nommée « Whois ». Elle va analyser l’URL et vous transmettre en retour une fiche d’informations détaillée du site.

S’assurer du type de connexion

Vous vous apprêtez à valider un achat sur une boutique en ligne ? Êtes-vous bien certain que cette transaction soit pleinement sécurisée ? Pour vous en assurer, il suffit de vérifier de la présence d’une petite icône à proximité immédiate de l’URL, évoquée lors du paragraphe précédent. Celle-ci vous indique que vous utilisez actuellement un protocole sécurisé. Vous constaterez d’ailleurs peut-être un léger changement dans l’URL qui commencera par « https » au lieu de l’habituel « http ». En l’absence d’un de ces signes, ne validez jamais la transaction et préférez vous adresser à un e-commerçant plus sérieux !

Vous souhaitez naviguer de manière plus anonyme sur le web ? Vous souhaiteriez être mieux protégé en ligne sans pour autant sacrifier au confort d’utilisation ? Intéressez-vous alors au VPN !

Prendre connaissance des CGV

Les e-commerçants français ont l’obligation légale de mettre à disposition des internautes les « Conditions Générales de Ventes » (ou CGV). Bien que ce document soit souvent considéré comme ennuyeux et trop long à lire, il contient pourtant des informations précieuses pour vous aider à évaluer le sérieux d’une boutique en ligne. Les pirates les moins performants ne prennent même pas la peine de fournir les CGV. Les autres en font une copie, souvent grossière (fautes d’orthographe, moyens de paiement limités, pas de possibilité de réclamation et de renvoi, etc.), que même un œil peu averti saura identifier.


Plan du site