La table de multiplication est la base de l’apprentissage des mathématiques. En effet, l’initiation à la multiplication permet d’effectuer des opérations, de réaliser les multiples et diviseurs d’un nombre, d’améliorer la mémoire et d’exécuter un calcul rapide. À l’école, l’initiation aux tables de multiplication s’étale durant le parcours primaire pour acquérir une base solide en mathématiques. Comment se déroule l’apprentissage et quelles sont les astuces pour les maîtriser ?

Comprendre le sens de la multiplication

Dès le CP, les élèves sont initiés à la multiplication, une fois qu’ils maîtrisent l’addition et la soustraction. Puis, les tables de multiplication de 2 à 5 sont apprises en classe supérieure, c’est-à-dire en CE1. Les élèves devraient assimiler le reste, notamment les tables 6, 7, 8 et 9 en CE2. À ce stade de l’apprentissage, la seule chose que l’on puisse attendre des enfants est de comprendre le sens de la multiplication, et dans quel cas elle est utilisée.

Il existe plusieurs méthodes pour faire comprendre la multiplication CE1 aux élèves, à commencer par leur expliquer que c’est une forme plus simple et rapide que l’addition. À leur âge, des schémas simples peuvent les aider à s’habituer plus rapidement à cette opération. Pour en apprendre davantage sur la multiplication, rendez-vous chez table-multiplication.fr.

Mémoriser les tables de multiplication

Lorsque les enfants comprennent les tables de multiplication, ils seront disposés à approfondir leurs connaissances en la matière. C’est en CE2 que tout se joue, car ils vont s’entraîner à mémoriser les tables. Cette étape est essentielle pour les élèves, car cela va servir de base dans les classes supérieures, notamment jusqu’en CM2. Il est donc important de s’étaler sur la mémorisation des tables de multiplication CE2 en s’entraînant à effectuer plusieurs exercices.

Oralement, l’enseignant propose un produit de la table, les enfants réfléchissent et écrivent le résultat sur leur ardoise, qu’ils montreront au maître à son signal. À l’écrit, une liste de produits est donnée et les élèves doivent livrer les réponses dans un temps limité. Ceci dans le but d’automatiser la mémorisation sans réciter la table, ni repasser par l’addition.

A la maison, il existe différentes manières d’apprendre aux enfants à mémoriser les tables de multiplication. Par exemple, lancez deux dés à six faces, et le plus rapide à trouver le résultat de la multiplication gagne un point et le premier arrivé à 10 points remporte la victoire.

Maîtriser les tables de multiplication

La maîtrise des tables vient petit à petit, à force d’exercice table de multiplication. Pour cela, il est primordial de bien assimiler les bases pour ne pas rencontrer des difficultés dans les classes supérieures.

En CM2, les élèves sont censés être capables d’effectuer les opérations rapidement. Ils sont amenés à résoudre des problèmes mathématiques rencontrés dans le quotidien pour qu’ils puissent les appliquer dans leur vie, et aussi pour qu’ils se familiarisent avec cette matière. Ceux qui ne maîtrisent pas automatiquement leurs tables vont avoir du mal à s’en sortir dans les divisions, les fractions ou la factorisation.

De nombreuses méthodes ont démontré leur efficacité pour l’apprentissage des tables de multiplication. Ainsi, il convient de citer les flash cards qui sont des fiches avec une question au recto et la réponse au verso, la méthode Montessori, le tableau en 99×99, la méthode Cuisenaire, le cercle de multiplication, les jeux de dés ou encore les jeux de cartes.

Quelques astuces pour apprendre les tables de multiplication

Pour que l’apprentissage ait l’effet escompté, il est conseillé d’adopter une approche bien structurée en procédant par étapes. D’abord, il faut s’assurer que l’enfant ait compris le principe de la multiplication : addition des nombres répétés, commutativité et distributivité. Puis, le mieux est d’utiliser la même méthode que celle appliquée à l’école, cela permet d’éviter les confusions.

Ensuite, pensez à chercher des stratégies de calcul pour aboutir à certains résultats, en utilisant les propriétés citées précédemment. Après cela, il est nécessaire d’aller du plus simple au plus compliqué, dans l’ordre 2, 5, 4, 8, 3, 6, 9 et 7. Cela permet de motiver l’enfant. Ainsi, commencez avec les tables 2 et 5 qui présentent des régularités conséquentes. Puis, passez par la table 4 qui est le double de 2 et la table 8, le double de 4. Il en va de même pour la table de multiplication de 3, puis celle de 6. Et enfin, terminez par la table 9 et enfin la plus difficile, celle de 7.

Par ailleurs, il est conseillé de s’entraîner de différentes manières évitant ainsi les récitations. Par exemple, faites répéter les tables dans l’ordre, puis dans le désordre. Il convient de noter que la meilleure manière d’apprendre la table aux enfants consiste à les associer dans leurs jeux favoris ou les activités qu’ils aiment. Ceci permet un apprentissage ludique et captivant. De plus, au lieu de répéter les tables pour les apprendre par cœur, il vaut mieux les chanter, pourquoi pas. Outre cela, il est aussi possible de s’approprier des tables de multiplication avec les doigts.